Une série d'Eric Piccoli
FICTION | 2021 | 8 x 20 MINUTES | FRANÇAIS | ICI TOU.TV

Dans un immeuble d’habitation du quartier Saint-Michel dans le nord de Montréal, trois ados, Mélissa, Eddy et Karine, doivent composer avec un environnement qui mange déjà tout rond les adultes. Le coin des putes, le quartier violent, les soirées de débauche des parents, les mauvaises fréquentations : tout ça, c’est bien normal, c’est leur vie… Mais est-on condamné à reproduire inévitablement ce que nous avons connu? Le défi qui se pose à ces jeunes est d’autant plus grand que l’immeuble où ils habitent, faisant face à l’autoroute 40, est menacé de démolition pour améliorer la circulation automobile.

Adaptée du roman d’Anaïs Barbeau-Lavalette, la série originale Je voudrais qu’on m’efface, réalisée par Eric Piccoli (Écrivain public) qui signe également le scénario avec Florence Lafond, comprend 8 épisodes de 15-20 minutes qui seront mis en ligne le mercredi 10 mars sur ICI TOU.TV.

Images
Équipe Technique

Réalisateur Eric Piccoli
Scénaristes Florence Lafond, Eric Piccoli
Producteurs Marco Frascarelli, Eric Piccoli, Félix Rose, Philippe-A. Allard
Adapté du roman « Je voudrais qu’on m’efface » d’Anaïs Barbeau-Lavalette

Une série originale par Babel films

Premier assistant réalisateur Benoit Marquette
Direction de la photographie Philippe St-Gelais
Direction artistique Fanny Gauthier
Cheffe au maquillage et à la coiffure Marianne Pelletier
Créatrice des costumes Perle Lefebvre

Preneurs de son Thierry Bourgault D’Amico, Marc-André Labonté
Monteur sonore Thierry Bourgault D’Amico
Mixeur sonore Michael Binette
Monteurs Justin Richard Dostie, Eric Piccoli
Coloriste Vickie-Lynn Roy

Musique originale Joseph Marchand
Coach de jeu pour les enfants Félixe Ross
Distributrice des rôles Marie-Charlotte Aubin

Produit avec la participation financière de
Radio-Canada
Fonds Bell
Fonds indépendant de production
Crédit d’impôt provincial
Crédit d’impôt fédéral

Casting

Charlee-Ann Paul
Malik Gervais-Aubourg
Sarah-Maxine Racicot
Julie Perreault
Jean-Nicolas Verreault
Schelby Jean-Baptiste
Anglesh Major
Shawn Edmé
Roberto Mei
Marie-Evelyne Lessard
Tracy Marcelin
Jean Drolet
Jade Barshee
Isabel Dos Santos
Jocelyn Bruno alias Dramatik
Frédéric Pierre
Marianne White
Stuart Meyers
Hubert Tremblay

Sélections en Festivals et Prix
  • Rendez-vous Québec Cinéma – 2021, Montréal, Québec
    • Gagnant — Prix de la meilleure websérie
  • Court d’un soir — 2021, Montréal, Québec
  • Prix Gémeaux — 2021, Montréal, Québec
    • Gagnant — Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : dramatique
    • Gagnant — Meilleure réalisation pour une émission ou série produite pour les médias numériques : dramatique
    • Gagnant — Meilleure interprétation masculine pour une émission ou série produite pour les médias numériques : dramatique (2 nominations)
    • Gagnant — Meilleur texte pour une émission ou série produite pour les médias numériques : dramatique
    • Nomination — Meilleure interprétation féminine pour une émission ou série produite pour les médias numériques : dramatique (3 nominations)
  • Canneseries — 2021, Cannes, France
    • Gagnant — Prix DIOR de la révélation pour Malik Gervais-Aubourg
    • Nomination Meilleure série format court
  • Bilbao Seriesland Web Fest Festival — 2021, Bilbao, Espagne
  • Baltimore Next Media Web Fest — 2021, Baltimore, États-Unis
  • Rio Web Fest 2021, Rio de Janeiro, Brésil
    • Nomination Meilleure série dramatique
    • Nomination Meilleure réalisation
    • Nomination Meilleure ensemble de casting
    • Nomination Meilleure performance pour un jeune interprète pour Charlee-Ann Paul
  • Festival international du film francophone de Tübingen Stuttgart – 2021, Stuttgart, Allemagne
  • Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue
    • GagnantPrix Coup de Coeur Fonds Bell – 2021, Rouyn-Noranda, Canada
  • NYC Web Series Festival 2021, New York, États-Unis
    • GagnantMeilleur scénario
    • GagnantMeilleure actrice pour Sarah-Maxine Racicot
    • GagnantMeilleure actrice de soutien pour Julie Perreault
    • GagnantMeilleur acteur de soutien pour Anglesh Major
    • Nomination Meilleure web série
    • Nomination Meilleure série dramatique
    • Nomination Meilleur son
    • Nomination Meilleur acteur pour Jean-Nicolas Verreault
    • Nomination Meilleure actrice de soutien pour Schelby Jean-Baptiste
    • Nomination Meilleure performance jeunesse pour Malik Gervais-Aubourg
    • Nomination Meilleure performance jeunesse pour Charlee-Ann Paul
  • Marseille Series Stories — 2021, Marseille, France
    • GagnantPrix du Jury
    • GagnantPrix du Public
Revue de Presse

« C’est magnifiquement réalisé par Eric Piccoli. C’est ma série coup de cœur cette année. » – Guy A. Lepage, Tout Le Monde En Parle

« Cette chronique crue, un peu systématique dans sa peinture de la misère sociale et de la violence, émeut par la tendresse avec laquelle elle enveloppe du regard ses jeunes personnages. » Pierre Langlais et Marianne Levy, Télérama

« Sans gommer les archétypes, la série est crédible et réaliste, bouleversante et poignante. Bien écrite, bien interprétée, bien réalisée, elle dépeint avec respect et humanité la réalité de l’un des quartiers les plus défavorisés de la métropole. Une réalité généralement occultée par notre télévision.» – Marc Cassivi, La Presse

« Une excellente série. » – Pénélope McQuade, Pénélope, ICI PREMIÈRE

« Julie Perreault crève l’écran dans la série. C’est très touchant, je n’ai pas dormi de la nuit parce que je voulais regarder un épisode, puis deux épisodes, mais on ne peut plus s’arrêter. » – Julie Snyder, La semaine des 4 Julie, Noovo

« C’est une série coup de point qui parle des inégalités sociales qui sont bien réelles. » – Stéphane Leclair, ICI RDI MATIN WEEK-END

« Le propos et le jeu sonnent ici si juste qu’on s’y croirait par moments en vrai. » – Sylvia galipeau, La Presse

« Une série puissante, brute et authentique. » – Emmanuelle plante, Journal de montréal

« Lorsque ta vie n’a pas d’horizon à la maison et pas de fenêtre à l’école, difficile d’avoir de la lumière dans le regard. Excellents comédiens, bon rythme, une réalité qui fait mal et qui se passe chez nous. On ne peut qu’imaginer la suite en confinement… » – Josée Blanchette, Le Devoir

« Les textes, la réalisation et le jeu des jeunes interprètes sont sublimes. Même si certaines de ses scènes sont difficiles à regarder, la série est nécessaire et faite avec réalisme et sensibilité. » – C’est juste de la TV, ICI ARTV

« Une super série qui nous a bouleversés. Julie est spectaculaire. » – José Gaudet et Julie Bélanger, Ça finit bien la semaine, TVA

« Tout le monde devrait regarder ça parce que c’est la réalité. Une excellente série. Des textes qui sont éloquents. Malgré la noirceur, j’ai trouvé ça de toute beauté. Je trouve qu’Eric Piccoli a fait un travail d’orfèvre, c’est-à-dire de nous montrer tout ça de la façon dont il a choisi de le faire. Les jeunes acteurs sont incroyables. » – Thérèse Parisien, C’est juste de la TV, ICI ARTV

« C’est officiel : Je voudrais qu’on m’efface est ma meilleure série québécoise cette année. Magistral. » – Steve Proulx, Les Écrans

« Dans tout ce chaos et cette violence, la lumière et l’humanité jaillissent à travers la lentille du réalisateur Éric Piccoli. C’est une série d’ici d’exception. » – Marie-Christine Jeanty, Vues Par Rika

« J’ai pleuré ma vie tellement c’est beau. Julie Perreault est bouleversante. Jean-Nicolas Verreault est exceptionnel. Je vous conseille fortement Je voudrais qu’on m’efface » – Julie Bélanger, Lunch 80-90, Rythme FM

« Si vous avez envie de voir ce qui s’est fait de mieux dans la télévision québécoise depuis les 20 dernières années, Je voudrais qu’on m’efface, je vous le suggère fortement. » – Nathan Meilleur, Les Retours, WNKD 

« C’est vraiment touchant. (…) Les acteurs sont excellents. (…) On n’est pas capable d’arrêter, on veut savoir ce qui va arriver (…) c’est assez poignant ». – Isabelle Perron, Que La Mauricie se lève, 106,6 Mauricie

« Cette série s’appuie sur de grandes performances d’acteurs, je pense entre autres à Jean-Nicolas Verreault et à Julie Perreault, mais aussi à ces enfants qui  jouent juste. (…) On sent aussi le souci du détail, de la justesse, notamment dans la représentation des communautés culturelles à travers la série. (…) C’est vraiment une série coup de poing à voir. » – Vanessa Limage, Des matins en or, ICI Première

« Les enfants sont renversants de vérité. » – Anne-Marie Lemay, Toujours le matin, ICI Première

« C’est extrêmement crève-cœur, de voir des jeunes se débrouiller, élever leurs frères, leurs sœurs, parce que les parents ne sont justement pas capables. Mais c’est une réalité et on ne voit pas souvent ce genre de série à la télé québécoise ou encore, sur les plateformes numériques » – Catherine Brisson, Puisqu’il faut se lever, 98,5

« On s’attache très rapidement, c’est criant de vérité. (…) Les jeunes jouent merveilleusement bien. (…) Vraiment un coup de cœur pour moi. À voir absolument. » – Patricia Tadros, Première Heure, ICI Première Québec

« C’est une série extrêmement poignante. (…) On découvre beaucoup d’acteurs et ça, c’est une des forces ». – Eugénie Lépine-Blondeau, Tout un matin, ICI Première 

« C’est une série coup de poing. Ça a été fait avec justesse et surtout beaucoup de nuances. J’ai été complètement bouleversée. » – Marilou Lamontagne, Sur le vif, ICI PREMIÈRE OTTAWA

 

Téléchargements et Extra
Visionner/Télécharger le Dossier de Presse
Visionner/Télécharger le Dossier de Presse