Un film de Jérôme Sabourin
DOCUMENTAIRE | 2018 | 90 min. | Français

Marcel Sabourin, dont les premiers pas relatent la genèse du cinéma, de l’improvisation et du théâtre au Québec, a un parcours très impressionnant. Ces rôles furent nombreux, d’acteur à scénariste, parolier, metteur en scène et même, professeur. Un homme prolifique, comme le révèle sa participation à une soixantaine de films. Malgré tout, Au boute du rien pantoute n’est pas un film biographique qui rapporte le tracé d’une carrière accessible sur Wikipédia, ni même une œuvre funèbre sur l’homme de 81 ans. Il est plutôt ici question de construire un portrait-essai qui offre une multitude de fenêtres contrastées sur un artiste et son esprit. Un acteur versatile qui a suivi sa voie, une parole, une intuition. Un homme qui aime aller, comme il le dit si bien, au boute du rien pantoute; amoureux de la vie, de sa fantaisie, embrassant avec humour son absurdité. L’un de ses premiers films, Il ne faut pas mourir pour ça, a cristallisé l’esprit ouvert et singulier du comédien. C’est en embrassant l’élan naturel de Marcel Sabourin pour le jeu et l’improvisation que nous abordons ce projet à personnalités multiples, parfois intimiste et philosophique, tantôt instinctif et spectaculaire. Le film se veut un portrait décalé, comme si Marcel en était lui-même l’auteur.

Équipe

Réalisation, direction photo Jérôme Sabourin
Scénario Angélique Richer, Sarah Lévesque, Jérôme Sabourin
Production Marco Frascarelli
Productrice au contenu Angélique Richer

Distribution

Marcel Sabourin